Uncharted 4 : A Thief’s End – A la recherche des plus grands pirates !

La série Uncharted a déjà a son actif trois jeux principaux, fort bons il faut le dire. Mais avec la nouvelle génération de consoles, Naughty Dog décide de mettre fin à cette saga avec panache, avec Uncharted 4, A Thief’s End. Accrochez-vous, ça va secouer.

Uncharted 4 est sorti le 10 mai 2016 sur PlayStation 4, et se pose comme un des jeux à posséder sur cette console (pour peu quel’on aime le genre). L’histoire est toujours centrée sur le personnage de Nathan Drake, et l’on retrouvera bien évidemment des habitués comme Elena ou Sullivan. Le jeu commence surtout par un flashback sur l’enfance de Nathan, à l’orphelinat, et ses relations avec son frère, Samuel. Samuel, qui finira par être porté pour mort dans une chasse au trésor qui tourne mal durant les jeunes années du duo. Quinze années plus tard, voilà que Samuel réapparaît, à la grande surprise de Nathan, et les deux se mettent à la recherche du trésor du plus grand des pirates de l’époque, Henry Avery. Leur aventure nous mènera à plusieurs coins du globe, de l’Italie à Madagascar…

Le gameplay quant à lui a peu évolué, à part quelques ajouts. Toujours beaucoup d’escalade, des énigmes à foison, plutôt bien pensées. Les vrais ajouts sont dans l’utilisation du grappin, ajoutant une autre dimension à l’escalade et au franchissement de gouffres. Les glissades combinées à cela sont aussi fort appréciables et ajoutent en dynamisme à l’exploration. Le vrai ajout par contre se situe dans l’utilisation des véhicules, de manière relativement libre. En jeep, pour franchir de vastes zones, en utilisant son treuil pour monter des pentes boueuses, ou lors des poursuites, ou bien le bateau pour l’exploration d’îles. La construction des niveaux est vraiment à saluer aussi, avec des passages mémorables comme la course poursuite à Madagascar, ou bien l’énigme dans un clocher, tout en verticalité.

Par contre certains défauts persistent, par exemple les ennemis éponges, qu’il faut cribler de plomb pour les éliminer. On remarque encore certains points comme les sauts où l’on s’agrippe au rebord comme par magie, défaut persistant depuis le premier volet.

Plus d’images dans la galerie

La difficulté est bien dosée, contrairement à Uncharted 3 qui accusait des pics de difficulté abominables. Moins frustrant, tout en donnant un challenge correct, ce quatrième volet est vraiment agréable, et apporte une vraie fin à la série. Bravo à Naughty Dog.

Le multijoueur n’est pas abordé dans cette critique.

1 thought on “Uncharted 4 : A Thief’s End – A la recherche des plus grands pirates !

  1. Même si je n’aime pas la saga Uncharted, il faut le dire, le dernier volet est une bombe ! Le graphisme est sublime et j’ai eu l’occasion de voir un let’s play qui m’a donné envie de l’acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *