Adventures of Mana – Le retour aux sources

S’il y a bien un jeu qui a retenu mon attention récemment, ce ne sera pas un blockbuster. Loin des grosses sorties, le remaster de Mystic Quest (Seiken Densetsu) est ressorti par chez nous, sous le nom d’Adventures of Mana. Mystic quest, c’est un peu ma madeleine de Proust de l’Action-RPG, celui avec lequel j’ai débuté. Voyons donc comment se débrouille sa version 2016.

Lors de l’annonce au Japon, je ne m’attendais pas à le voir sortir chez nous, or il a débarqué fin juin 2016 sur PlayStation Vita (février pour mobile). N’oublions pas qu’un remake est déjà sorti sur GameBoy Advance, sous le nom Sword of Mana, en 2003.

Première petite larme, les nouvelles musiques, dès l’écran titre : c’est beau, et respectueux du matériau de base. Des réarrangements très bons qui permettent de s’affranchir des sons 8-bits de Mystic Quest, bien que l’on puisse choisir de jouer avec les anciennes musiques.

Graphiquement, le jeu ne fait pas honneur à la Vita, loin de là. Il adopte un style très typé manga et RPG 16-bits, avec un rendu en 3D propre, mais sans prétention. C’est agréable, mais pas mémorable. Ça pourrait tourner sur une 3DS. L’avantage est de ne pas gêner la lisibilité de l’action.

Le gameplay reste très fidèle à l’original, et on retrouvera tout les objets, armures, et armes de 1991. Dommage que cela ne soit pas visible sur le héros lorsque l’on change d’équipement. L’inventaire tient toujours aussi peu d’objets et reste contraignant. Le level design lui ne change pas du tout, et est calqué sur le jeu de l’époque GameBoy. Les arbres sont au même endroit, les passages, les caves, tout est reconstitué à l’identique, avec ces nouveaux graphismes. Un bon point pour la nostalgie, mais qui peut aussi être un désavantage si vous cherchiez du neuf.

Il est clair que ce jeu n’apporte rien de plus à l’original, à l’exception des graphismes, musiques, et une traduction correcte (en anglais seulement). Malgré tous, Adventures of Mana est un jeu fort sympathique, à un prix raisonnable, si l’on est fan du premier jeu, ou bien que l’on cherche à découvrir le premier épisode de la série des Mana. Il occupera une vingtaine d’heures sans souci, et sans être prise de tête, avec une histoire légère, mais agréable.

Plus d’images dans la galerie

Bon jeu les amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *